JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES 2022

Dernière mise à jour : il y a 2 jours

L’ÉGALITÉ AUJOURD'HUI POUR UN AVENIR DURABLE



La thématique retenue pour la journée internationale des droits des femmes est celle de "l’égalité aujourd’hui pour un avenir durable". En quoi la lutte contre l’inégalité hommes-femmes contribue à un avenir durable ? Quel est le lien entre ces deux causes ? Quel est l’intérêt de ce combat ?


La lutte contre l’inégalité femmes-hommes est essentielle pour contribuer à un avenir durable. Elle permet de réduire des dangers majeurs pour les femmes et vise à les accompagner pour prendre part au succès d’une économie verte qu’elles ont déjà pris en compte.


Les catastrophes naturelles se multiplient et s’intensifient en raison du dérèglement climatique. Les femmes en sont les premières victimes, car elles sont les plus pauvres.

Elles sont les premières concernées, notamment par la question du relogement. Quand les habitations sont ravagées par des catastrophes naturelles, tremblements de terre, cyclones, inondations, les femmes, déjà plus touchées par la pauvreté, rencontrent de sérieuses difficultés à se reloger.


Le réchauffement climatique cause des sécheresses qui rendent l’accès à l’eau potable plus difficile. Dans certains pays, la tâche de récupérer de l’eau incombe exclusivement aux femmes. Elles ont beaucoup de mal à trouver de l’eau et sont parfois contraintes à parcourir des kilomètres supplémentaires.


Les femmes qui connaissent une plus grande précarité que les hommes, sont aussi impactées par l’accès aux énergies renouvelables. Inscrites dans le schéma du développement durable, les énergies renouvelables sont plus coûteuses et nécessitent des équipements particuliers. L’achat d’une voiture hybride ou 100% électrique représente un coût plus élevé qu’une voiture thermique (essence ou diesel), l’installation de panneaux solaires entraîne un certain coût.


Le combat pour l’égalité des droits femmes-hommes prend en considération ces problématiques afin que la femme puisse s’adapter et atténuer l’impact du changement des conditions climatiques.

Pourtant, il faut rappeler que les femmes sont très actives dans le développement d’un avenir durable.


Les enjeux climatiques sont des enjeux économiques incontournables et les femmes ne doivent pas en être écartées, d’autant plus qu’elles sont souvent leader pour mettre en place des solutions visant au développement durable.

Par exemple, au Maroc, près de 10.000 femmes pratiquent la pêche aux fruits de mer, en s’attachant au respect de l’habitat des espèces. Elles proposent à la vente des crustacés cuits et pour cela, certaines ont renoncé au bois de chauffage forestier et opté pour des fours solaires.


Dans le domaine de l’agriculture au Kenya, certaines femmes démontrent leur résilience aux chocs climatiques face à la sécheresse et à l’insécurité alimentaire qui en découle. Elles mettent en place des systèmes de récolte de l’eau et travaillent à diversifier les cultures pour répondre aux besoins alimentaires.


En Thaïlande, la gestion des catastrophes naturelles est passée de l’action consistant à « sauver les survivantes » à celle visant à s’engager auprès des populations touchées et à leur donner les moyens de préserver la sécurité de leurs habitats et de leurs communauté face aux inondations ou aux sécheresses. Les femmes y jouent un rôle important, à l’instar de Aimée Na Nan, directrice de la section de la coopération internationale au Département de la prévention et de l’atténuation des catastrophes du ministère de l’intérieur thaïlandais.

Les actions déjà conduites en faveur de la préservation des ressources naturelles, doivent-être accompagnées et développées. C’est ce à quoi s’engage le programme Earthship sisters, un accélérateur en leadership environnemental pour les femmes en France et dont le concept s’exporte dans d’autres pays.


Le développement durable est l’économie du futur. Celle qui contribue à la sauvegarde de la planète et à la création d’intérêts financiers, dont la femme doit bénéficier. Le leadership féminin en faveur d’une gestion écoresponsable des ressources doit être reconnu, soutenu et développé.

La thématique 2022, pour la journée internationale du droit des femmes y participe grandement puisqu’elle est la reconnaissance de la contribution des femmes et des filles du monde entier qui mènent l’offensive quant à l’adaptation et la réponse aux changements climatiques. Leurs actions favorisent la construction d’un avenir plus durable, pour tous.


Triste écho : du pain et la paix

Pourquoi le 8 mars ?

La date du 8 mars a été retenue par l’ONU en hommage au 8 mars 1917, où des femmes russes sont descendues dans les rues de Petrograd, pour soutenir les hommes mobilisés sur le front et obtenir « du pain et la paix ».

Quel triste écho en cette période où l’Ukraine est attaquée par les forces armées russes et où les manifestants opposés à cette guerre sont sévèrement réprimés en Russie. Que les femmes du monde entier aient « du pain et la paix » !

48 vues

Posts récents

Voir tout